chat chien

Selon les statistiques, plus de la moitié des animaux domestiques adoptés sont des chats. Mais lorsqu’on décide d’adopter un chat, il faut savoir que les dépenses liées à ses frais de santé pourraient être conséquentes. C’est alors qu’entre en scène le rôle primordial de l’assurance animalière. Néanmoins, il est important de choisir la bonne formule.

Aussi bien le petit chaton que le chat adulte, à l’image de tout être vivant, votre félin n’est pas à l’abri de contracter des maladies, qui vont nécessiter que l’on prenne soins de lui à travers des visites chez le vétérinaire et des prescriptions de médicaments, et même des opérations chirurgicales dans certains cas. Cependant, les frais de santé d’un animal sont souvent élevés, raison pour laquelle prendre une assurance est primordial.

Mais à côté des soins lorsque l’animal tombe malade, il requiert également des soins courants de prévention qu’il faut prendre en charge, tels que les vaccinations, les traitements antipuces et la stérilisation.

Comment choisir la bonne assurance ?

De principe, une assurance chat est choisie en fonction des besoins de l’animal : il faut prendre en compte son âge, son sexe et son état général de santé. Les compagnies d’assurance proposent une multitude de formules qui conviendraient à tous les budgets. On distingue les formules économiques proposant les couvertures de base jusqu’aux formules haut de gamme, proposant des prises en charge plus élevées. Pour comparer les offres, il est possible de recourir facilement à un comparateur en ligne. Les tarifs varient en fonction de la formule choisie, entre 7 à 28 euros par mois.

Prendre une assurance responsabilité civile

La loi dispose que toute personne, possédant des animaux de compagnie, soit responsable des dommages que son animal aurait causés à autrui qu’il s’agisse d’un dommage corporel ou d’un dommage matériel. C’est la raison pour laquelle, il serait intéressant de souscrire une assurance pour animaux. Cette couverture accompagne généralement un simple contrat d’assurance multirisque pour l’habitation du maître. Si l’assurance habitation ne le prévoit pas, il faut le négocier auprès de votre compagnie d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *