Bien nourrir son animal

Même si votre chat ou votre chien semble s’être adapté à votre mode de vie, ils demeurent avant tout des animaux au métabolisme spécifique. Pour veiller à leur bien-être et leur assurer une bonne santé, vous devez donc proposer à vos animaux de compagnie une alimentation équilibrée, adaptée à leurs besoins.

Comment trouver le bon régime alimentaire pour son animal de compagnie ?

Devenus les animaux de compagnie préférés des ménages, les chiens et les chats sont plus faciles à nourrir, car il existe différentes marques de croquettes et de pâtées disponibles en magasin. Mais la situation se complique lorsqu’il s’agit de nourrir un oiseau, un rongeur ou toute autre espèce à sang froid figurant sur la liste des nouveaux animaux de compagnie (NAC). Pour trouver le régime alimentaire le mieux adapté à votre animal de compagnie, commencez par observer les habitudes et les préférences des animaux de son espèce qui vivent encore dans la nature, et adaptez sa nourriture en fonction de vos réflexions : des petits rongeurs pour les serpents, des petits oiseaux pour une chouette, etc. Et si votre sens de l’observation laisse à désirer, demandez conseil à un vétérinaire pour vous guider dans le choix du régime alimentaire qui convient le mieux à votre animal de compagnie.

Les carences alimentaires chez l’animal

Comme pour tous les êtres vivants, les animaux de compagnie peuvent souffrir de carences alimentaires. Pour y remédier, misez toujours sur une alimentation équilibrée riche en nutriments essentiels comme les protéines animales pour un carnivore, les minéraux et les vitamines pour les chiots et les chatons. Les besoins d’un animal stérilisé seront réduits alors qu’ils seront améliorés pour une mère gestante.

Les aliments à risque

Au risque de provoquer de la diarrhée, de l’intoxication ou des troubles digestifs, il est fortement déconseillé de nourrir les animaux de compagnie avec des restes de table. Parmi les aliments les plus dangereux, évitez le chocolat, car il contient de la théobromine responsable de vomissements et de soucis cardiaques chez les animaux, le lait, car ils supportent mal le lactose, les os susceptibles de les blesser et les aliments crus contenant des bactéries pathogènes de type Listéria ou salmonelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *